A savoir

Altianis est la contraction de deux locutions latines : Altiare (prendre de la hauteur) et de Cum panis (partager le pain avec),  qui est à l’origine du mot compagnon et par la suite du verbe accompagner.

Ce nom est aussi une rĂ©sonance phonique avec certains noms de la pĂ©riode de l’antiquitĂ©, comme l’Atlantis et  Ă©voque ainsi un imaginaire d’exploration et de quĂŞte de soi, tel ThĂ©sĂ©e affrontant le minotaure dans le labyrinthe grâce au fil d’Ariane. ĂŠtre accompagnĂ©(e), c’est alors  tisser le fil de soi, construire sa chrysalide pour Ĺ“uvrer Ă  sa transformation,  afin de permettre au papillon de grandir et prendre son envol…

A propos

« Explorer et dĂ©ployer ses talents » est un besoin impĂ©rieux, une motivation primaire profonde qui vient Ă  la rencontre d’une autre tout aussi importante, consistant Ă  animer, transmettre et partager. 

Tout au long de mon parcours, et plus particulièrement depuis près de 15 ans, j’ai explorĂ©, cherchĂ© Ă  comprendre et dĂ©ployer mes talents en les confrontant Ă  mes limites, Ă  la rugositĂ© de la rĂ©alitĂ© pour les polir Ă  son contact. Avec Altianis, je vous propose d’explorer et de dĂ©ployer vos talents, en vous confrontant Ă  vos limites, Ă  la complexitĂ© de votre environnement, pour les faire briller intensĂ©ment…

nos approches

Pour répondre à vos besoins

Aujourd’hui, notre environnement nous amène Ă  prendre conscience des caractĂ©ristiques qui le constitue : volatilitĂ©, incertitude, complexitĂ© et ambigĂĽitĂ©. Il nous conduit Ă  dĂ©velopper notre adaptabilitĂ© et notre crĂ©ativitĂ© pour affronter les situations rencontrĂ©es, qui peuvent Ă©galement ĂŞtre gĂ©nĂ©ratrices d’une importante source de stress et mĂŞme conduire à  de nouveaux risques psychosociaux.

Pour pouvoir nous adapter et répondre aux défis et aux enjeux que cet environnement nous impose, nous avons choisi de développer et de partager des approches transversales. Elles sont inspirées  par les recherches scientifiques notamment en neurosciences, psychologie et sociologie ainsi que par notre expérience en particulier dans les domaines sportifs (arts martiaux, escalade) et artistiques (improvisation musicale, écriture). Nous travaillons notamment au développement des états de fluidité, à la maîtrise des bascules mentales pour mieux utiliser le cortex préfrontal, partie du cerveau la plus adaptée à gérer les situations complexes rencontrées.

Coaching professionnel

C'est un mode d'accompagnement qui s'appuie sur votre autonomie et votre capacité à utiliser et développer vos ressources. C'est un processus coconstruit s'appuyant sur un objectif professionnel à atteindre et des plans d'actions avec des boucles de rétroaction pour y parvenir. Il peut être aussi bien utilisé pour les individus, que les équipes et les organisations.

Dessin issu du site neurocognitivism.com

Neurocognitivism

C'est une approche psychologique et comportementale vous permettant de mieux comprendre le fonctionnement de votre cerveau et les mécanismes comportementaux qu'ils induisent. Vous pourrez ainsi développer votre capacité à interagir avec vos propres mécanismes cognitifs, mais également faire évoluer vos interactions avec vos interlocuteurs, pour mieux atteindre vos objectifs.

C'est une approche interdisciplinaire qui permet d'appréhender la complexité à partir de questionnements sur les interactions, les niveaux d'organisation, les facteurs d'équilibre...
Elle nous permet de mieux appréhender votre organisation dans sa complexité et de vous aider à construire des solutions plus pertinentes et adaptées face aux difficultés rencontrées.

Préparation mentale

C'est un entraînement qui consiste à développer les habiletés mentales et cognitives dans l’objectif d’optimiser la performance tout en favorisant le plaisir de la pratique et l’autonomie. Comme pour tout entrainement, il nécessite une régularité de sa pratique pour apporter sa pleine efficacité.
Issue du monde sportif, cette approche est Ă©galement pertinente dans d'autres domaines professionnels.

Neurolearning

C'est une approche qui consiste Ă  s'intĂ©resser aux apports des neurosciences pour l'appliquer Ă  l'apprentissage et Ă  la pĂ©dagogie, de façon Ă  permettre Ă  l'apprenant de s'approprier les savoirs plus efficacement et de façon plus profonde, tout en lui permettant de faciliter le transfert de ses connaissances en dĂ©veloppement de ses compĂ©tences. 

Créativité

Développer une perception holistique des situations, élargir le champ de sa compréhension, associer les idées en sortant des cadres habituels et des croyances, en utilisant les capacités à gérer la complexité de la partie préfrontale de notre cerveau, pour explorer de nouvelles voies, est au cœur de notre approche.

des experts et partenaires

A vos côtés pour réussir

Nous mettons en Ĺ“uvre un accompagnement adaptĂ© pour vous aider Ă  gĂ©rer la complexitĂ© Ă  laquelle vous ĂŞtes confrontĂ©. Pour cela, nous dĂ©veloppons des partenariats avec des experts reconnus dans leurs secteurs d’activitĂ©. Nous (co)construisons des processus d’intelligence collective pour vous apporter la pleine mesure de chacun. Quelles que soient les missions que vous nous confiez, nous nous entourons de talents et de compĂ©tences complĂ©mentaires pour vous permettre de mieux rĂ©aliser vos projets et d’atteindre vos objectifs.

Christophe Leidwanger

Coach professionnel
Préparateur mental
Consultant et Formateur

Fondateur d’Altianis en 2016, je suis passionnĂ© par la comprĂ©hension des mĂ©canismes cognitifs et leur utilisation dans la construction de la performance, aussi bien dans le monde professionnel que sportif et artistique.

Chaque situation que nous rencontrons nous amène Ă  prendre des dĂ©cisions en toute incertitude. Il est alors important d’apprendre Ă  utiliser au mieux nos ressources, en particulier cognitives en nous mettant dans les bonnes dispositions, en mettant en Ĺ“uvre les « programmes » les plus adaptĂ©s pour dĂ©velopper les solutions et prendre les dĂ©cisions les plus pertinentes.

Ce sont ces voies que je vous propose d’explorer ensemble.

Plus d’informations sur mon parcours

Bérénice HABRANT

Etudiante en Master MEEF
Conceptrice pédagogique stagiaire

Elle est titulaire d’une licence en Information et Communication et d’un master MEEF 1er degré au sein de l’Université de Lorraine.

Souhaitant s’orienter vers le domaine de la formation pour adultes, elle intègre Altianis afin de développer ses compétences en conception pédagogique, notamment en Blended Learning. Intéressée par la philosophie, son mémoire de master porte sur l’aide à la prise de décision et l’éthique des affaires.

À termes, elle souhaite développer un projet en digital learning.

Fabien Ball

Coach Profesionnel
Formateur en management
Conférencier

Il a évolué au sein de groupes et de PME pionnières et innovantes du e-commerce, dans la première partie de sa vie professionnelle et managériale.

Il dirige aujourd’hui le cabinet La Morale dans les chaussettes, spĂ©cialisĂ© dans l’accompagnement des dĂ©cideurs et dirigeants sur les questions de prise de dĂ©cision et d’Ă©thique des affaires. En effet, la prise de dĂ©cision est au cĹ“ur du mĂ©tier de manager, car il s’agit de prendre tout de suite des dĂ©cisions fermes dans un monde incertain. Alors comment prendre vos dĂ©cisions plus efficacement et plus sereinement ? Comment les dĂ©fendre et susciter l’adhĂ©sion de vos Ă©quipes ?

Plus d’informations concernant Fabien BALL et LMDConseil

Jean-Pierre Henry

Coach professionnel
Expert en systèmes à risques

Navigateur sur Mirage 2000 et coach professionnel, je suis cofondateur et dirigeant de la société STAN Institute.

Forte de son expérience dans le secteur de l’aéronautique, l’équipe de STAN Institute, experte en facteurs humains, sécurité et retour d’expérience, a transposé ses savoirs aux entreprises désireuses d’optimiser le potentiel de leurs équipes. STAN Institute accompagne tant les grands groupes (Air France, SNCF) que les structures de tailles plus modestes (équipes chirurgicales, PME).

Plus d’informations concernant Stan Institute et Jean-Pierre Henry

Coaching professionnel

Selon, le SFAPEC, Syndicat Français des Acteurs Professionnels du Coaching, dans son manifeste du coaching : « Le coaching en tant que métier et discipline des sciences humaines et sociales consiste à accompagner des individus, des équipes et des organisations dans la définition et l’atteinte de leurs objectifs d’évolution, de développement, de décision, de transformation et de réalisation dans le respect des principes éthiques du « Comité d’Éthique du Coaching » et notamment le respect des droits des personnes.

En individuel, l’accompagnement en coaching s’appuie notamment sur la confidentialitĂ©, le questionnement et les mises en situation. Dans ce cadre, le rĂ´le du coach est d’aider le coachĂ© Ă  dĂ©couvrir ses propres ressources pour en tirer le meilleur parti.

Il se dĂ©roule gĂ©nĂ©ralement sur une pĂ©riode de plusieurs mois, avec des sĂ©ances comprises entre 1 et  2 heures selon les objectifs. La première Ă©tape repose sur l’analyse des besoins et la dĂ©finition des objectifs du client. Ensuite, afin d’atteindre cet objectif, il est mis en place un système de plan d’actions, de suivi des actions rĂ©alisĂ©es, d’analyse des rĂ©sultats, pour dĂ©terminer ce qui a fonctionnĂ© ou non, permettre d’identifier les obstacles et mettre en place de nouvelles solutions. Le nombre d’entretiens varie selon l’objectif et il est frĂ©quent que le nombre de sĂ©ances se situe entre 6 Ă  10.

En collectif, du fait des situations et des interactions plus nombreuses et complexes en jeu, l’accompagnement peut s’organiser de façons beaucoup plus variĂ©es. Il est cependant commun de dĂ©finir un cadre, un objectif (orientĂ© sur la performance collective) ainsi qu’un système de plan d’actions et de suivi des actions rĂ©alisĂ©es. Il a pour mission d’accompagner le dĂ©veloppement de la maturitĂ© culturel de l’Ă©quipe et de l’organisation.

Préparation mentale

Ă€ la base, la PrĂ©paration mentale est issue du monde sportif. C’est « un entraĂ®nement qui consiste Ă  dĂ©velopper les habiletĂ©s mentales et cognitives dans l’objectif d’optimiser la performance personnelle (ou collective) du (des) sportif(s) tout en favorisant le plaisir de la pratique et l’autonomie ». C’est une pratique qui s’appuie sur des Ă©tudes scientifiques en psychologie et diffĂ©rents outils tels que relaxation, imagerie mentale ou techniques cognitives et comportementales…

Par extension, elle est devenue un outil pour toute personne cherchant Ă  optimiser ses performances, quels que soient les domaines. L’objectif est notamment de travailler Ă  dĂ©velopper l’Ă©tat de fluiditĂ© (flow) de la personne, qui correspond Ă  son Ă©tat d’optimum de performance. Cet Ă©tat peut notamment ĂŞtre en lien avec l’Ă©quilibre entre besoins, objectifs et ressources disponibles.

Selon le psychologue Hongrois (ayant Ă©migrĂ© aux États-Unis) Mihály CsĂ­kszentmihályi, Ă  l’origine de ce concept et d’autres psychologues comme Kendra Cherry, cet Ă©tat se caractĂ©rise par la constitution de plusieurs dimensions parmi les suivantes :

  1. Concentration intense focalisée sur le moment présent
  2. Disparition de la distance entre le sujet et l’objet
  3. Perte du sentiment de conscience de soi
  4. Sensation de contrĂ´le et de puissance sur l’activitĂ© ou la situation
  5. Distorsion de la perception du temps
  6. L’activitĂ© est en soi source de satisfaction (autotĂ©lique)
  7. Rétroaction immédiate (les réussites et difficultés au cours du processus sont immédiatement repérées et le comportement ajusté)
  8. Sentiment de potentielle réussite 
  9. Sentiment d’une expĂ©rience tellement passionnante que les autres besoins semblent nĂ©gligeables.

Neurocognitivism (ANC)

Drawing from Institute of Neurocognitivism

L‘Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC) ou Neurocognitivism est une modĂ©lisation du fonctionnement du cerveau qui permet de mieux comprendre l’architecture de nos rĂ©seaux neuronaux et surtout de nous offrir des moyens pour agir sur nos mĂ©canismes au lieu de les subir.

Cette approche s’appuie sur la distinction entre le contenant (logiciel neuronal qui met en Ĺ“uvre le mĂ©canisme) et le contenu (comportement adoptĂ© en raison de la mise en Ĺ“uvre du mĂ©canisme). Elle permet ainsi d’apprendre Ă  travailler sur la capacitĂ© Ă  changer de posture, donc Ă  choisir le mĂ©canisme Ă  utiliser pour ensuite avoir un impact sur le comportement adoptĂ©.

Par ses observations et ses expĂ©rimentations cliniques, l’ANC a dĂ©fini l’existence de 4 grandes zones neuronales,  ayant chacune des fonctions spĂ©cifiques :

  • Assurer la survie de l’individu (en rouge sur le schĂ©ma) par la mise en Ĺ“uvre de mĂ©canismes liĂ©s au stress
  • Assurer la survie et le fonctionnement du groupe (en orange sur le schĂ©ma)
  • Assurer le dĂ©veloppement de l’apprentissage social, avec des Ă©lĂ©ments tels que motivations, valeurs… (en jaune sur le schĂ©ma)
  • Faire face Ă  l’imprĂ©vu et gĂ©rer la complexitĂ© (en bleu sur le schĂ©ma)

 

Face Ă  une situation donnĂ©e considĂ©rĂ©e comme ayant dĂ©jĂ  Ă©tĂ© vĂ©cue, le cerveau s’appuiera naturellement, de façon Ă©cologique, sur les mĂ©canismes des trois premières zones permettant ainsi la mise en Ĺ“uvre de tout un arsenal de comportements prĂ©Ă©tablis ou prĂ©programmĂ©s. Par contre, face Ă  une situation complexe, il aura tout intĂ©rĂŞt Ă  mobiliser la partie prĂ©frontale, plus gourmande en ressources, mais Ă  mĂŞme d’Ă©laborer des solutions plus adaptĂ©es ou crĂ©atives et innovantes…

Cette approche est le fruit d’une recherche collaborative et pluridisciplinaire (psychologie, neurosciences, Ă©thologie…) s’appuyant sur l’Institut de MĂ©decine Environnementale (IME), qui est un fonds de recherche sur l’adaptation et la santĂ© de l’Homme dans son environnement.

Neurolearning

C’est une approche qui consiste Ă  s’intĂ©resser aux apports des neurosciences pour l’appliquer Ă  l’apprentissage et Ă  la pĂ©dagogie, de façon Ă  permettre Ă  l’apprenant de s’approprier les savoirs plus efficacement et de façon plus profonde tout en lui permettant de faciliter le transfert de ses connaissances en dĂ©veloppement de ses compĂ©tences. 

Approche Systémique

L’approche systĂ©mique parfois nommĂ©e Ă©galement analyse systĂ©mique est un champ interdisciplinaire relatif Ă  l’Ă©tude d’objets dans leur complexitĂ©.

Étant donnĂ© que chaque individu fait parti de diffĂ©rents groupes, d’organisation Ă©voluant dans diffĂ©rents environnements avec lesquels chacun interagit,  dans le cadre d’une intervention, l’approche systĂ©mique consiste notamment Ă  interroger :

  • les finalitĂ©s des systèmes
  • les niveaux d’organisation
  • les interactions entre les parties
  • les facteurs d’Ă©quilibre et de dĂ©sĂ©quilibre
  • les dynamiques d’Ă©volution…
 
Elle permet ainsi de développer une perception holistique de la situation et de sa complexité afin de pouvoir ouvrir de nouvelles perspectives dans la résolution des problèmes rencontrés.

Créativité

La crĂ©ativitĂ© est la capacitĂ© Ă  innover, Ă  trouver des solutions originales aux problèmes rencontrĂ©s. C’est un processus qui consiste Ă  associer des idĂ©es, des objets, des situations jusqu’Ă  en modifier la perception  et ainsi sa capacitĂ© Ă  (inter)agir et gĂ©rer les situations rencontrĂ©es.

Ce processus passe notamment par la capacitĂ© Ă  rĂ©aliser des bascules mentales et mobiliser certaines ressources cognitives, en particulier le cortex prĂ©frontal. C’est Ă©galement le dĂ©veloppement d’une profonde adaptabilitĂ© en interaction avec son environnement.